Glaucome: quand les yeux sont sous pression

Le glaucome est une maladie oculaire particulièrement pernicieuse. En effet, le nerf optique se détériore lentement et sans entraîner de douleurs. On ne remarque donc pas cette altération. À un moment, l’influx nerveux ne peut plus circuler entre l’œil et le cerveau. À un stade avancé, cela peut même provoquer une cécité complète. Avec notre programme de prophylaxie, nous pouvons identifier les signes précurseurs d’un glaucome. En cas de suspicion, nous vous enverrons chez un ophtalmologue pour qu’il poursuive les examens médicaux.

Il arrive souvent que les troubles oculaires causés par le glaucome soient tellement bien compensés par le cerveau que les défaillances visuelles ne se remarquent qu’à un stade ultérieur. Sans cette compensation, la personne concernée verrait des taches noires dans son champ visuel. Au début de la maladie, elle considère donc qu’elle voit tout. Il est important de dépister de manière précoce cette pathologie oculaire sournoise qui est irréversible, car dans certaines circonstances, son développement peut être ralenti, voire stoppé.

 

Le glaucome peut entraîner une cécité totale

Le glaucome est souvent provoqué par une accumulation de l’humeur aqueuse. Lorsque le liquide ne peut plus s’écouler normalement, la pression à l’intérieur de l’œil augmente. À moyen terme, cela va endommager le nerf optique et les fibres nerveuses. Le glaucome est aussi lié à des changements survenant avec l’âge (augmentation du risque à partir de 40 ans) ou à des blessures. Certaines dispositions héréditaires et des maladies cardiovasculaires sont également en cause. Les autres facteurs de risque sont le diabète, un cas de glaucome dans la famille, la myopie, des pathologies thyroïdiennes et la provenance ethnique. Un dépistage trop tardif du glaucome peut avoir des conséquences dramatiques. À l’échelle mondiale, le glaucome est une des principales causes de cécité.

 

Un dépistage régulier à partir de 40 ans est essentiel

Le glaucome se diagnostique généralement à partir de la quarantaine. Nous recommandons donc un dépistage régulier auprès de nos experts dès l’âge de 40 ans. Ils constateront à un stade précoce si vos valeurs s’éloignent de la norme. En cas de suspicion, ils vous confieront à un ophtalmologue pour un suivi médical. Vous voulez en savoir plus sur le glaucome et sur nos examens prophylactiques? N’hésitez pas à nous contacter. Nos experts de la vision vous conseilleront volontiers.