Détecter à temps une rétinopathie diabétique

Provoquée par un diabète, cette lésion de la rétine peut causer différents problèmes visuels, voire conduire à la cécité. Souvent, les personnes touchées ne présentent dans un premier temps aucun problème visuel. Un examen régulier de la santé oculaire, généralement deux à quatre fois par année, est donc très important pour les diabétiques. Pour les femmes enceintes, les contrôles sont encore plus fréquents. Lors d’un contrôle préventif, si nous constatons que le système visuel présente des détériorations et qu’une rétinopathie diabétique est soupçonnée en raison p. ex. d’une hémorragie rétinienne ou de dépôts, nous orientons immédiatement la personne vers un ophtalmologue.En cas de maladie avérée et selon son avancée, une thérapie est initiée.

Une maladie de la rétine avec différents facteurs de risque

La cause principale d’une rétinopathie diabétique est le diabète. À part le taux de glycémie irrégulier, une hypertension, une teneur élevée en lipides sanguins et des lésions rénales provoquées par un diabète sont également des facteurs de risque. Les jeunes et les femmes enceintes peuvent aussi souffrir d’une rétinopathie diabétique. Plus cette maladie de la rétine est détectée tôt, plus vite un traitement ciblé peut être mis en place et meilleures sont les chances de succès.

 

L’importance de la prévention

Nous recommandons à toutes les personnes avec un diabète diagnostiqué de contacter sans attendre un ophtalmologue. Il est conseillé aux femmes diabétiques souhaitant concevoir un enfant de stabiliser leur taux de glycémie avant leur grossesse, puis de le surveiller étroitement pendant ces neuf mois.

 

Notre programme de prévention vise à vous garantir des yeux en bonne santé à long terme. Cela inclut une détection précoce des symptômes de maladies oculaires communes comme le glaucome, la cataracte, la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et la rétinopathie diabétique. Si nous identifions des anomalies, nous vous suggérons d’aller consulter un ophtalmologue pour qu’il procède à des examens plus détaillés.